Mittelalter 2002/3
Heft 2002/3    1. Artikel

La chasse médiévale et sa présentation au Codex Manesse

par Marco Redolfi

Le manuscrit «Manessische Liederhandschrift» avec ses multiples enluminures relatives au thème de la chasse est l'une des sources les plus importantes pour l'étude de la chasse telle qu'elle fut pratiquée par la noblesse au Bas Moyen Age. Les illustrations montrant différentes formes de chasse ainsi que des coutumes de chasse nous informent de manière parfaitement claire. Toutefois, il convient de faire certaines restrictions en ce qui concerne la valeur documentaire des illustrations. Les miniatures du manuscrit Manesse se limitent en effet à la représentation de la vie à la cour et de la vie de la noblesse du Moyen Age. C'est dans ce sens-là que le Codex Manesse ne fait que documenter la chasse des nobles. Mais, si le manuscrit ne traite que de la chasse des nobles, ce serait une erreur que d'en déduire qu'au Moyen Age seule le noblesse allait à la chasse. Le Codex Manesse avec sa représentation de la vie à la cour ainsi que de la vie des nobles dans tous ses détails sous forme d'une auto-représentation comporte aussi une certaine idéalisation de la réalité. Cela ne signifie pas que les actions représentées soient inventées – bien au contraire: c'est justement grâce à cette idéalisation que les enluminures contiennent une foule de détails qui nous instruisent de manière intéressante sur les coutumes, les outils, les vêtements et les formes de représentation au Moyen Age.

Tout de même, on constate une certaine lacune en ce qui concerne la représentation de la chasse au Moyen Age. On montre la fauconnerie, la chasse à courre et la chasse aux ours. Ce qui manque parcontre ce sont les chasses courantes en haute montagne, notamment la chasse aux chamois et la chasse aux capricornes. Celles-ci étaient des chasses qui nécessitaient des excursions de plusieurs jours. Ce furent justement ces types de chasse qui étaient pour ainsi dire réservées à la noblesse; les paysans en étaient exclus. On constate aussi que le gibier existant au Moyen Age n'y est pas représenté dans sa totalité . En ce qui concerne la représentation des différentes techniques de chasse comme celle des armes ou celles d'autres ustensils, on ne peut pas formuler de critiques. Ce qui frappe au premier plan, c'est surtout la représentation héraldique qui se distingue par sa richesse en détails. Ce fait est à mettre en relation avec l'idéalisation, puisque c'était justement la représentation héraldique qui était une distinction destinée à être montrée, car c'était un symbole de l'appartenance à l'état supérieur de la chevalerie.

Malgré une représentation tendant à l'idéalisation et justement à cause d'un souci cohérent qui soigne les détails, les miniatures du manuscrit Manesse sont une des sources majeures pour l'étude de la chasse comme elle fut pratiquée par la noblesse. On peut dire que c'est aussi une des sources les plus importantes pour l'étude générale de la vie de la noblesse au Moyen Age.

Traduction: Armida Totti, Granches

Redolfi, Marco : Die Mittelalterliche Jagd und ihre Darstellung im Codex Manesse
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 7. Jahrgang 2002, Heft 3, .

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch