Mittelalter 2003/3
Heft 2003/3    1. Artikel

Ponts historiques – une introduction

par Thomas Bitterli

Les ponts servent à franchir des cours d'eau, des vallées et mêmes des bras de mer pour permettre une communication directe d'un endroit à l'autre. Le franchissement relie des endroits séparés et par ce fait il acquiert une valeur symbolique pour devenir signe d'entente et d'échange. C'est ainsi que de nombreuses locutions ainsi que des expressions imagées se basent sur l'image du pont. Sur les billets en euros les ponts et leur image ont été choisis comme symbole de réunion et d'appartenance commune.

Tout d'abord, les ponts sont des monuments dans le paysage. Les constructions ayant une valeur culturelle sont soumises à la protection des Monuments historiques et celles-ci doivent être examinées et documentées lorsque des mesures d'intervention le requièrent. Les articles suivants donnent un aperçu de l'histoire du bâti de deux ponts sur la Thur. Il s'agit de l'article de Christian Bader qui traite des vestiges des ponts en bois d'Andelfingen datant du haut Moyen Age et du début des Temps Modernes. Les fouilles de sauvetage furent déclenchées par le projet de l'assainissement de la Thur, lorsque le cours d'eau dans la partie inférieure fut curé et remis dans son état naturel afin d'éviter les crues. Dans l'article de Hansjörg Brem, Daniel Steiner et Monika Zutter on présente le pont en pierre de Bischofszell du haut Moyen Age situé dans la partie supérieure de la Thur. On avait besoin de travaux de relevés, car il fallut remédier aux pêchés des assainissements antérieurs afin de permettre la préservation du monument historique.

Dans les deux articles présentés dans cette revue ayant pour objet le pont sur la Thur de Bischofszell et celui d'Andelfingen, on montre les indications repérables dans le sol, dans l'eau ou dans le monument-même susceptibles de donner des renseignements sur le pont en question. L'exemple d'Andelfingen montre que malgré la constante évolution du cours d'eau c'est justement dans l'eau-même ainsi que dans le sédiment du fleuve que les vestiges des ponts antérieurs peuvent le mieux se conserver. Les relevés archéologiques des poteaux et leur datation dendrochronologique mettent en évidence que les documents écrits qui sont connus doivent être réinterprétés.

Traduction: Armida Totti, Granches

Bitterli, Thomas : Historische Brücken – eine Einführung
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 8. Jahrgang 2003, Heft 3, .

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch