Mittelalter 2004/3
Heft 2004/3    1. Artikel

Patrimoine culturel aristocratique

Vestiges archéologiques provenant du canton de Berne

par Adriano Boschetti-Maradi

On peut attribuer les vestiges d'un patrimoine culturel aristocratique – des armes, des châteaux-forts et des armoiries – à différentes classes sociales. Dans le canton de Berne ne restent que peu de châteaux-forts des 11e et 12e siècles pour témoigner du patrimoine aristocratique de la haute noblesse. Le château de Berthoud (Burgdorf) est un exemple de cette époque-là. Dans les environs de la ville de Berthoud, bâtie par les Kybourg, fut fabriqué le coffret d'Attinghausen, rare et éloquent exemple de la culture qui rayonnait autour de cette cour. Il faut dire que les monuments funéraires, les représentations de chevaliers tout comme le mobilier d'armes du 12e au 14e siècle sont rares dans le Mittelland bernois. Par contre les témoignages d'un patrimoine aristocratique sont nombreux dans l'Oberland bernois. Les familles von Strättligen, von Ringgenberg, von Kien et von Weissenbourg nous ont laissé au travers d'armes, de pièces d'échecs, de châteaux-forts, de monuments funéraires et de représentations graphiques toute une série d'objets typiques du patrimoine aristocratique. Ils sont le reflet de l'éminente prise de conscience de ces familles du 13e siècle de leur appartenance à l'aristocratie de cette époque.

Dans la ville de Berne, des sources comparables sont beaucoup plus rares. La plupart proviennent de familles aristocratiques très aisées, comme par exemple les Bubenberg. Il y a une différence nette entre ces familles nobles et les bourgeois riches et ceci est valable non seulement du point de vue historique, mais aussi en ce qui concerne le patrimoine. Il semble que les riches familles bourgeoises de Berne aient refusé ou qu'elles aient hésité à se munir de signes aristocratiques, exception faite de l'héraldique. Le coffret armorié provenant d'Aesch, où des familles bernoises exclusivement bourgeoises se sont fait représenter par leurs armoiries en est le meilleur témoignage.

Traduction: Armida Totti, Granches

Boschetti-Maradi, Adriano : Höfische Sachkultur – archäologische Zeugnisse aus dem Kanton Bern
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 9. Jahrgang 2004, Heft 3, .

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch