Mittelalter 2004/4
Heft 2004/4    2. Artikel

Château de Saint Michel près d'Ascona – Histoire et archéologie

par Stefan Lehmann et Piero Carlucci et Christian Saladin

Le château de Saint Michel, cité la première fois comme siège de la famille noble des Duni, disparut du point de vue historique, car il fut probablement délaissé par ses seigneurs au début du XVIe siècle. L'église de Saint Michel (au centre une tour transformée) conservée jusqu'à nos jours, est – d'un point de vue architectural – le dernier vestige de l'ancien château. Bien que jusqu'à présent les preuves en faveur de l'existence d'un château fort préexistant – peut-être du haut Moyen Age – fassent défaut, des sondages ont prouvé que le site a été occupé de l'époque néolithique (environ 3300 a. J. C.) jusqu'au XIIIe siècle, malgré différentes interruptions, au Bronze final et à la première époque de l'Age du Fer, à la fin de l'Antiquité et au Moyen Age. Toutefois, bien que plusieurs parties de murs soient conservées et que l'on dispose de quelques documents graphiques, ainsi que de photos antérieures aux interventions modernes, la disposition du château n'est pas clairement comprise, surtout dans ses détails. Il faudra attendre d'ultérieures recherches complémentaires pour mieux comprendre le château ainsi que la fonction des différentes pièces.

Traduction: Armida Totti, Granches

Lehmann, Stefan Carlucci, Piero Saladin, Christian : Castello di San Michele bei Ascona – Geschichte und Archäologie
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 9. Jahrgang 2004, Heft 4, .

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch