Mittelalter 2000/1
Heft 2000/1    1. Artikel

Les ruines du château fort de Resti à Meiringen

par Daniel Gutscher

La tour appelée «Restiturm», en raison de sa position dominant la vallée, tient une place importante au sein du groupe des châteaux forts aujourd'hui en ruines qui nous ont laissé de très importants vestiges, comme par exemple Ringgenberg, Weissenau, Unspunnen, Spiez, Tellenburg, Felsenburg, Weissenburg et Mannenberg.

Grâce à l'excellente conservation de restes d'enduit à l'intérieur des édifices et à la présence de restes de bois, il est possible en ce qui concerne la moitié du 13e siècle d'établir un plan précis de la disposition des locaux à l'intérieur de ce château fort en forme de tour. Une grande partie des restes de bois a pu être datée, ce qui a permis d'établir une chronologie exacte. Cette chronologie conduit la recherche historique à se poser de nouvelles questions: Quel était, par exemple le rôle du château fort-tour pendant la période de l'immédiateté impériale (Reichsfreiheit; jusqu'en 1310), sous la domination de la seigneurie des Weissenburg (jusqu'en 1334) et enfin sous celle de la seigneurie de la ville de Berne? Pendant cette dernière période, la modification architecturale la plus importante se traduisit par la construction d'un étage destiné à la défense. La découverte de bretêches construites de chaque côté au milieu des murs utilisant la construction en madriers horizontaux, avec têtes saillantes, a ainsi permis de mettre à jour un élément architectural qui n'avait jusqu'à présent pas d'égal en Suisse.

Traduction: Armida Totti, Granches

Gutscher, Daniel : Die Burgruine Resti in Meiringen, Zur bauarchäologischen Untersuchung und Restaurierung 2004
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 5. Jahrgang 2000, Heft 1, .

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch