Mittelalter 2005/2
Heft 2005/2    1. Artikel

L'archéologie médiévale dans le canton de Zoug

par Stefan Hochuli

Beat Fidel Zurlauben (1720–1799) a été l'un des premiers à se vouer aux vestiges médiévaux dans le canton de Zoug. Jusque tard dans le 20ème siècle, la recherche sur les vestiges et les monuments était aux mains de particuliers. Ce n'est qu'au cours des années quatre-vingt, que l'archéologie du canton de Zoug, s'est institutionnalisée.

Ce numéro recèle une série de brefs articles, offrant un aperçu de l'état actuel de la recherche archéologique médiévale dans le canton de Zoug au moyen d'exemples choisis.

Actuellement, huit sites archéologiques de tombes du début du Moyen-âge sont répertoriés dans le canton de Zoug. Excepté quelques inhumations sans objets, découvertes à Baar et datant peut-être du 5ème, voire début du 6ème siècles, tous les objets trouvés dans les tombeaux remontent à la fin du 6ème, ainsi qu'au 7ème siècles. Un nouveau-né était inhumé ans la tombe numéro 150, située à Baar-Früebergstrasse, ce qui constitue une exception notoire pour le début du Moyen-âge. Des fouilles d'églises ont montré que la fondation des églises paroissiales de St-Martin à Baar et de St-Verena à Risch devait remonter à la première moitié du 8ème siècle. A l'heure des temps modernes, les emplacements moyenâgeux de certaines églises (Cham, Zoug, Oberägeri) ont été abandonnés, ce qui a conduit à ce que leurs vestiges se retrouvent au cimetière.

Le château de Zoug a été minutieusement examiné du point de vue archéologique. Une découverte importante consiste en la preuve de l'existence d'un mur circulaire du 12ème siècle; un mur élevé, érigé autour du château et à l'intérieur duquel s'adossaient des bâtisses. Dans un premier temps, aucune tour n'y avait été aménagée. La ville de Zoug a probablement été fondée au début du 13ème siècle, à proximité des deux anciens centres de lotissement, l'église paroissiale de St-Michael et le château de Zoug. Il y avait plusieurs faubourgs aux alentours de la petite ville. Ce n'est qu'en 1478 que la cité s'est considérablement agrandie, selon un plan de ville radiocentrique à l'image de la renaissance italienne.

Les carreaux de poêles, les produits semi-finis et les déchets de poterie mis à jour dans la ville de Zoug au cours de recherches d'archéologie et d'histoire du bâti ne suggèrent pas uniquement l'existence de poêles de fa├»ence de bonne qualité et de style gothique flamboyant dans les environs de Zoug, mais prouvent également leur production sur les lieux même.

Au cours des dernières années, il a été à plusieurs reprises possible de découvrir des peintures murales sur des constructions profanes de la vieille ville de Zoug. Une des dernières découvertes consiste en une représentation de soldats bien conservée, située dans la basse ville et qui a pu être datée de 1530 environ.

Ces dernières années, une série de constructions campagnardes en bois, datant de la fin du Moyen-âge, ont été examinées dans le canton de Zoug par l'archéologie médiévale et la recherche sur les maisons rurales. L'ancienne ferme près de Menzingen, érigée peu après 1504 selon le système à madriers (Blockbau) – une technique typique dans la région préalpine – faisait partie de ces constructions. La bâtisse à été démontée plus tard et reconstruite au début du 18ème siècle. Il subsiste sur le territoire du canton de Zoug, notamment dans les communes de Cham et Hünenberg, quelques exemplaires de maisons en construction à poteaux et à orientation latérale (entrée principale côté gouttière), constructions rares à la campagne et dont l'archétype le plus ancien date de 1464.

Un magot de pièces de monnaie datant du milieu du 13ème siècle a été trouvé dans la forêt d'Oberwilerwald près de Cham en 2004. Il contient 45 pfennigs de l'hôtel épiscopal de la Monnaie de Constance, des abbayes de Lindau et St-Gall, de l'hôtel royal de la Monnaie de Ravensburg et du comté de Sigmaringen-Helfenstein. Ainsi, cette découverte représente une preuve exceptionnelle des «Pfennigs du lac de Constance» dans le secteur du cercle de la monnaie zurichoise.

Traduction: Sandrine Collet, Rosshäusern

Hochuli, Stefan : Mittelalterarchäologie im Kanton Zug
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 10. Jahrgang 2005, Heft 2, .

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch