Mittelalter 2005/3
Heft 2005/3    1. Artikel

L'Eglise St-Laurenzen à St-Gall

par Maja Widmer

Lors des fouilles effectuées dans la nef et dans les annexes latérales de l'Eglise St-Laurenzen de St-Gall, outre des vestiges de construction, un vaste matériel archéologique a été découvert. Pour la ville de St-Gall et la Suisse orientale, la mise à jour de ce matériel archéologique est significative. En effet, il n'existait jusqu'ici que peu de matériel médiéval publié.

La première mention de St-Laurenzen dans un document remonte à l'an 1166. Il fixe la protection laïque du monastère de St-Gall y compris celle de ses propres églises monastiques. St-Laurenzen présente au total 5 étapes de construction, qui vont de l'église basilicale dotée d'un chÂœur carré plus étroit que la nef à la simple église basilicale pour aboutir à la construction gotique. A l'encontre des résultats obtenus jusqu'ici, il est impossible de prouver pour St-Laurenzen que les trois incendies de la ville de 1215, 1314 et 1418 ont conduit à la destruction et à la reconstruction de l'édifice. Pour la 2e construction uniquement, un vaste incendie est perceptible grâce à de larges traces de brûlures dans l'entrée et sur les murs la succédant ainsi que par les mesures de réparation entreprises. Pourtant aucun rapport avec l'incendie de la ville de 1314 ne peut être attesté clairement sur la base de sources historiques.

La vaisselle de St-Laurenzen présente, outre quelques formes et développements particuliers, un aperçu du matériel archéologique de la fin du Moyen Age. Ainsi sont représentés dans les couches du 14ème siècle des pots à trois pieds, des plats, des pots, des pots à anse et quelques objets particuliers comme des bouteilles dotées d'un soupirail ou des aquamaniles. La datation du 13ème siècle de pots évasés avec un bord en lèvre aplati, l'utilisation tardive ou la durée de vie particulièrement longue des pots avec un bord en lèvre et l'absence absolue de pots à bord replié sont à souligner. Le renouvellement technique peut être fixé au 14ème siècle avec l'apparition de l'émaillage.

En ce qui concerne la poterie de poêle, un développement et une standardisation des pots de poêle de forme globulaire avec un bord en lèvre déversé vers l'extérieur et dotés d'une cannelure à l'intérieur ont pu être observés. Les pots de poêle de forme tronconique trapue et évasée reprennent cette évolution. Outre quelques objets en verre et en métal, on a également trouvé à St. Laurenzen de la pierre ollaire. Il s'agit de fragments de sept pots de diamètres d'ouverture différents. Ils laissent supposer une décoration faite de losanges gravés à la main et de rainures créées au tour sur la face externe.

Traduction: Sandrine Collet, Rosshäusern

Widmer, Maja : Die Kirche St. Laurenzen in St. Gallen
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 10. Jahrgang 2005, Heft 3, .

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch