Mittelalter 2005/4
Heft 2005/4    3. Artikel

L'étude archéologique du Château-Vieux des Allinges (Haute-Savoie)

par Véronique Levert

Au sud de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) s'élèvent deux ruines de châteaux forts sur une colline visible loin à la ronde: le Château-Neuf et le Château-Vieux d'Allinges, tous deux séparés d'à peine 150 m par un fossé.

Il est attesté qu'un des deux châteaux était en possession de la famille d'Allinges en 1073; il est ainsi supposé que ce fut une des résidences de cette famille, fort active depuis le 10ème siècle sur la rive sud du lac. En 1200 un certain Morand est cité comme châtelain savoyard de Château-Neuf et en 1203 apparaît un sénéchal des sires de Faucigny à Château-Vieux; au début du 13ème siècle, il y avait ainsi sur cette colline assurément deux châteaux (appartenant à deux parties ennemies!)

Des études historiques et archéologiques récentes se sont portées sur Château-Vieux, qui est composé d'une partie haute (ancienne) et d'une partie basse (récente) (voir image 6).

Le mur d'enceinte en créneau (F7), la chapelle (F16) et probablement la tour maîtresse (F5) – de laquelle ne subsiste aujourd'hui qu'un mur, les trois autres faces s'étant effondrées – appartiennent à l'édifice premier, datant du 12ème siècle.

La seconde étape de construction est elle aussi très lisible au niveau des enceintes (F5, F7); les murs ont été rehaussés. Les rangées régulières de trous de poutres sur la face extérieure de l'enceinte laissent supposer la présence d'un hourd (image 5).

La troisième étape de construction (13e siècle) voit le château s'agrandir par la partie basse (F19–F27). L'enceinte de la partie haute est renforcée par une fausse-braie à l'avant.

Durant la quatrième étape de construction (1ère moitié du 14ème siècle), l'enceinte est rehaussée encore une fois. Une enquête de 1339 décrit précisément la partie haute. Il s'y trouvait une aula et une camera, les pièces habitées par le châtelain. La partie basse abritait des écuries et d'une fenière, signes témoignant de la présence d'un centre administratif seigneurial.

Traduction: Sandrine Collet, Rosshäusern

Levert, Véronique : Neue Forschungsergebnisse aus dem Château-Vieux von Allinges
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 10. Jahrgang 2005, Heft 4, .

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch