Mittelalter 2007/2
Heft 2007/2    3. Artikel

Prada, un village déserté au-dessus de Bellinzona

par Giuseppe Chiesi

Au cours de la période de l’aménagement rural de la fin du Moyen-âge, de petits lotissements semblables à des villages sont nés sur les terrasses et épaules des flancs de la vallée environnant Bellinzona. Ces derniers ont par la suite été abandonnés au début des Temps modernes. Ils sont encore connus aujourd’hui, notamment par leurs églises, qui ont survécu au processus de délabrement. Autour de l’église S. Girolamo, à l’est au-dessus de Ravecchia, se groupent les restes de l’ancien village de Prada. Une association de soutien "Nümm da Prada" s’est constituée en 1974 pour son exploration et sa conservation.
Les vestiges de Prada s’étendent entre deux gorges en direction nord-ouest/sud-est sur une longueur d’environ 250 m. Les restes de murs conservés se trouvent à différents stades de délabrement. Tandis que dans le secteur sud de l’église seuls les murs de terrassement sont reconnaissables, les ruines d’environ deux douzaines de constructions, en partie de bâtiments à plusieurs étages, se dressent encore au nord de l’église.
Dans les sources conservées, Prada apparaît depuis la fin du 14e siècle. Le village appartenait à Bellinzona et y a envoyé des délégués à une réunion en 1440. En décembre 1583, le village comptait encore environ 40 familles, pourtant il semble avoir été abandonné quelques années après – au début du 17e siècle.

Traduction: Sandrine Wasem, Thun

Chiesi, Giuseppe : Prada: un insediamento bellinzonese abbandonato
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 12. Jahrgang 2007, Heft 2, 49 - 54.

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch