Mittelalter 2011/3
Heft 2011/3    2. Artikel

Le laboratoire oublié du château de Reichenau

par Peter Kurzmann

Le château de Reichenau, situé au confluant du Rhin antérieur et du Rhin postérieur, recèle une particularité : dans une aile latérale, un laboratoire chimique du milieu du 19e siècle a été conservé avec son aménagement original. D´ordinaire, on ne retrouve généralement dans les anciens laboratoires, que des récipients et des appareils, peut-être des illustrations, tandis que les aménagements originaux, à la suite de modernisations, de transformations ou même de destructions sont perdus à jamais. Dans le château de Reichenau, par contre, les pièces sont restées en grande partie intactes, avec leurs aménagements techniques, tout comme de nombreux récipients, appareils et documents. C´est là que les chemins de deux importants chimistes du 19e siècle se sont croisés, le praticien Dr Adolf von Planta (18201895) et le théoricien Dr August Kekulé (18291896), pour évoluer un certain temps conjointement.

Le laboratoire de Reichenau a été aménagé par le Dr Adolf von Planta. Ce dernier est né dans le château, il a étudié la science naturelle à Berlin, Heidelberg et chez Justus Liebig à Giessen, avant de passer sa thèse en 1845 à Heidelberg. En 1852, pour poursuivre ses travaux, il s´est aménagé un laboratoire dans son château et a engagé comme assistant August Kekulé, qui lui avait été recommandé par Liebig.

Von Planta s´intéressait aux recherches chimiques analytiques de produits naturels, d´échantillons de sols et d´eau, au déroulement des procédés physiologiques, ainsi qu´à l´apiculture, la botanique et le paysagisme. L´influence de Liebig est indéniable. Les travaux conjoints avec Kekulé ont débuté par l´analyse de deux alcaloi¨de (coniine et nicotine) et sont allés jusqu´à l´analyse de pierres calcaires, de vin, de calculs biliaires et notamment des eaux minérales de Serneus et StMoritz.

En 1853, Kekulé a mis un terme à son travail au château de Reichenau. Il est toutefois resté lié d´amitié avec Adolf von Planta. Kekulé a poursuivi sa carrière scientifique à Londres, puis après son habilitation à Heidelberg en tant que professeur en 1858, à Gent et finalement à Bonn en 1867, où il est décédé dans les honneurs en 1896. Kekulé était, notamment grâce à ses découvertes relatives à la modélisation moléculaire (il a découvert par exemple la tétravalence de carbone et a eu l´idée géniale de la structure cyclique de benzène), un des plus éminents chimistes du 19e siècle.

Après le départ de Kekulé, Von Planta a travaillé seul à ses champs de recherche, en partie très importants pour les Grisons sur le plan économique. Il mourut à Zurich en 1895, où il est également enterré.

La famille von Tscharner, à qui appartient le château de Reichenau aujourd´hui, veut conserver le laboratoire dans lequel le temps a laissé ses empreintes. La famille poursuit cet objectif avec un grand engagement temporel et financier. Il reste à espérer que la présente publication saura attirer l´attention d´un plus vaste cercle d´intéressés vers ce haut-lieu de l´histoire de la chimie et de l´histoire grisonne.

Sandrine Wasem (Thun)

Kurzmann, Peter : Das vergessene Laboratorium in Schloss Reichenau
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 16. Jahrgang 2011, Heft 3, 88 - 99.

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch