Mittelalter 2011/4
Heft 2011/4    2. Artikel

Fonctions des pièces et mobilier archéologique dans les châteaux – les possibilités offertes par l’archéologie

par Christina Schmid

Au centre des études présentées ici, se profile la question de la contribution de l’archéologie, dans le cadre de l’examen des fonctions des pièces et du mobilier archéologique des sièges de la noblesse. Pour réaliser une analyse fonctionnelle des pièces, outre les vestiges architecturaux, on accorde aussi une grande importance aux objets retrouvés dans les pièces. Dans ce contexte, les inventaires archéologiques issus de conditions de formation bien définies s’avèrent particulièrement adaptés à de tels examens du schéma de répartition de l’espace : notamment les fouilles où la fin de l’activité humaine a été marquée par un événement inattendu (par exemple un incendie). Dans de telles situations, les gens n’avaient que peu de temps à disposition pour modifier de façon décisive l’emplacement des objets qui forment le mobilier archéologique. Lorsque les objets n’ont plus subi de déplacement important ultérieurement, on peut supposer, sur la base des circonstances particulières de la formation des traces archéologiques, qu’il est possible de déduire la fonction, respectivement l’utilisation des pièces, sur la base de l’emplacement des objets trouvés ainsi que leur socialisation avec d’autres objets.

Il est apparu que certaines activités réalisées dans les châteaux ont pu e^tre attestées sur la base d’analyses de la configuration des objets retrouvés. Lorsque les circonstances de fouilles sont particulièrement favorables, il est possible d’établir des déductions quant à la fonction d’une pièce ou d’un bâtiment. A l’heure actuelle, la base disponible relative à de telles découvertes est toutefois encore trop modeste pour en déduire des schémas ou des concepts. Si à l’avenir une attention plus grande est portée à l’emplacement des objets trouvés, il sera certainement possible d’établir des liens plus vastes, quant à l’utilité des différentes zones au sein d’un château, ainsi que sur les gens qui y vivaient.
Sandrine Wasem (Thun)

Schmid, Christina : Raumfunktionen und Ausstattungsmuster auf Burgen - die Möglichkeiten der Archäologie
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 16. Jahrgang 2011, Heft 4, 155 - 180.

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch