Mittelalter 2014/2
Heft 2014/2    1. Artikel

Les tournois schaffhousois dans les années 1430, en comparaison au Passo Honroso de 1434

par Peter Jezler

Il nexiste aucun tournoi organisé en territoires germanophones à la fin du Moyen-âge, au sujet duquel nous possédons plus de données que sur ceux de Schaffhouse, qui se sont déroulés dans les années 1430. Dailleurs Pero Tafur évoque un de ces tournois dans son célèbre journal de voyage. Le Passo Honroso du Suero de Quiñones de 1434 se présente comme excellent document comparatif entre le tournoi espagnol et ceux qui se sont déroulés pratiquement à la même époque à Schaffhouse.

Le compte-rendu de Schaffhouse, datant de 1436, en décrit le déroulement. Le samedi, les Seigneurs se retrouvaient en ville et exposaient leurs casques, décorés de leurs armoiries. Le dimanche, ils allaient chercher en musique la troupe de dames, arrivées pour assister aux festivités. Le lundi, ils se rendaient sur la place du tournoi, où une joute équestre opposant une quinzaine de concurrents était organisée. Le grand tournoi avait lieu le mardi. Les chevaliers radiés y recevaient leur sanction : ils étaient battus et faisaient lobjet de moqueries. Après le tournoi, un deuxième jeu équestre, opposant une trentaine de participants avait lieu. Une dernière fête, accompagnée dun banquet, de danses et de la remise des prix du tournoi marquait la fin de la manifestation.

Don Suero de Quiñones, issu dune famille très considérée, avait demandé au roi Juan II lautorisation dorganiser un tournoi dont il définirait lui-même les règles, en lhonneur et par amour de sa chère dulcinée, Dame Leonor de Tovar. Il sagissait de saffronter en duel jusquà ce que trois lances soient rompues. Des secrétaires consignaient le déroulement des joutes. Les chevaliers manquaient assez souvent leur cible. Pedro de Nave et Francisco de Faces ont eu si peu de succès le 15 juillet, que 27 passages ont été nécessaires pour parvenir enfin à la victoire de Fransisco, avec le score de 2:1 lances rompues.

Les tournois schaffhousois étaient organisés sous forme coopérative, tandis que le Passo Honroso fut une manifestation initiée par un seul noble, avec laccord du roi. La preuve de courage et le désir de reconnaissance semblent être les principales caractéristiques des joutes espagnoles. Selon lavis du rédacteur espagnol, les tournois schaffhousois se prêtaient davantage à sanctionner le comportement déshonorant dun chevalier.
Sandrine Wasem (Thoune)

Jezler, Peter : Die Schaffhauser Turniere des 1430er-Jahre im Vergleich zum kastilischen Passo Honroso von 1434
Mittelalter – Moyen AgeMedioevoTemp medieval, Zeitschrift des Schweizerischen Burgenvereins, 19. Jahrgang 2014, Heft 2, 49 - 58.

platzhalter

 
platzhalter
 
 
DE
FR
IT
RO
 
Geschäftsstelle des Schweizerischen Burgenvereins · Blochmonterstrasse 22 · CH–4054 Basel
T +41 (0)61 361 24 44
info@burgenverein.ch / praesident@burgenverein.ch